Comment s’est passé l’alignement des équipes avec le travail à distance ? Alors que certains employés commencent à retourner au bureau, beaucoup d’autres sont encore en télé-travail et le resteront jusqu’à la fin de l’été. Avec le temps, les équipes ont-elles toujours gardé en tête la vision globale et les objectifs ?

 

Rester focus sur les objectifs grâce aux OKR

Je pense qu’un excellent moyen de ne pas perdre le nord consiste à utiliser les OKR (Objectives Key Results). En français je traduirais ça par Vision Objectifs. Utilisés dans plusieurs grosses entreprises tech aux Etats-Unis (Google, Airbnb…), ils sont encore assez peu utilisés en France. Et pourtant ils maximisent l’efficacité du travail, puisqu’ils laissent à la fois une pleine autonomie aux employés, tout en s’assurant que le travail va dans le sens des objectifs globaux de l’entreprise.

 

Mise en place des OKR

Ils peuvent être définis sur des périodes de 90 jours : c’est suffisamment long pour avoir le temps de mettre en place des actions nécessaires pour atteindre les objectifs, et en même temps suffisamment court pour ne pas changer d’objectifs en cours de route.

Vous pouvez les mettre en place assez rapidement avec un Google Sheet partagé avec tout le monde. Vous pouvez imaginer ça comme un organigramme, mais au lieu des noms vous mettez les objectifs.

Je vous ai fait un schéma ci-dessous pour bien comprendre. L’idée étant de partir de la vision et des objectifs chiffrés globaux pour découler vers les objectifs de chaque équipe et de chaque personne. Dans l’exemple ci-dessous, j’ai imaginé quelques OKR pour le lancement de Disney+ en France.

A noter que selon la taille des effectifs, vous pouvez aussi avoir une feuille dédiée par équipe et les OKR présentés sous forme de tableau pour y voir plus clair.

 

Suivi hebdomadaire

L’idée des OKR n’est pas de les créer puis de les ranger dans un tiroir et les ressortir à la fin de la période pour voir si les objectifs ont été atteints. Ils doivent être utilisés chaque trimestre pour définir la roadmap trimestrielle, chaque mois pour définir les gros projets du mois, chaque semaine pour définir les priorités de la semaine.

En réalisant un suivi hebdomadaire des résultats, cela permet de mieux définir les priorités, voir ce qui a porté ses fruits ou ce qui pourrait être testé, et rester concentré sur ce qui va réellement avoir un impact.

Le suivi hebdomadaire peut se faire dans le même fichier, en indiquant le statut de l’objectif à date. On peut également y ajouter le pourcentage de complétion pour se rendre compte de l’avancée, et le pourcentage de confiance que l’on a dans l’objectif pour mettre l’accent dessus s’il y a un risque.

 

Autonomie et coopération

Je disais plus haut que les OKR permettaient aux équipes de travailler en pleine autonomie. Pourquoi ? Parce qu’ils créent une culture du résultat, et donc un management drivé par les objectifs. Fini le management par le présentéisme ou nombre de livrables créés ou autre indicateur qui ne reflète pas la véritable valeur apportée. A partir du moment où les équipes connaissent leurs objectifs, elles doivent mettre en place les meilleurs moyens d’y parvenir le plus rapidement possible. (On pourra bien sur aider les stagiaires ou les plus juniors).

En plus de l’autonomie, cela pousse à la coopération, puisque plusieurs personnes peuvent être amenées à intervenir sur les mêmes projets. En étant alignés avec les OKR, tout le monde a bien conscience des priorités et travaillent ensemble pour atteindre les objectifs communs.

 

Conclusion

En bref, les OKR permettent de ne pas perdre le nord, de rendre les collaborateurs autonomes et alignés sur les mêmes objectifs, et au final d’atteindre la vision de l’entreprise.

Et vous, avez-vous déjà utilisé cette méthode, sinon comment faites-vous pour aider vos équipes à rester alignées aux objectifs ?

 

Je suis Marie-Rose Tripault et je crée des produits digitaux depuis 2005. Résolument orientée résultats, je m'applique à identifier les problèmes et les solutions qui vont permettre d'augmenter les KPI alignés à la vision de l'entreprise : conversion, rétention, recommandation, et bien sûr revenu ! Si vous n'êtes pas entièrement satisfait par les résultats de votre site ou de votre produit digital, contactez-moi pour échanger sur vos problématiques.

D'autres articles pourraient vous intéresser

Ces conseils vous ont été utiles ? Diffusez-les !

Recevez la checklist ultime

100 questions à se poser sur chaque page pour faire décoller ses conversions

Félicitations ! Vous allez recevoir d'ici quelques minutes votre checklist directement dans vos e-mails.